Return to site

Nouvelle parution:

L'AUTRE ŒDIPE

4ème édition augmentée

· oedipe,Retour à Sophocle,transgénérationnel,nouvelle lecture

Critique de la pensée moderne et rappel de l'action des lois non écrites sur le destin des hommes et des femmes

"Le titre et le sous-titre de cet essai, L’autre Œdipe, de Freud à Sophocle, suggèrent un retour aux sources, la possibilité d’une autre vérité qui serait jusqu’ici restée dans l’ombre des apparences, au-delà de ce qui semble acquis. Ainsi, revenir à Sophocle c’est par exemple reconnaître sa fonction d’auteur et chercher à découvrir ses véritables intentions lorsqu’il entreprend de réécrire la légende d’Œdipe. À ce propos, il faut rappeler qu’après Œdipe-roi, Sophocle aura écrit une dernière pièce, Œdipe à Colone, dont l’heureux dénouement pourrait être difficile à comprendre si l’on en reste à la lecture freudienne du mythe d’Œdipe. En effet, dans le final de cette œuvre testamentaire, le génial tragédien fait d’Œdipe le garant de la prospérité pour Thésée et pour son royaume, un père fertile dont la fonction symbolique respecte certaines lois non écrites, comme si elles étaient rétablies après avoir été bafouées.

Cette fonction bienfaitrice qu’Œdipe incarne à la fin de son périple à Colone est essentielle pour comprendre le message de Sophocle. Elle révèle la sagesse de son œuvre, son rapport d’intelligence avec des lois non écrites que nous n’avons jusqu’ici peut-être pas bien comprises. Fenêtre ouverte sur les dynamiques profondes de la psyché, l’œuvre de Sophocle parle de nos origines. Inspiré par ces lois non écrites qu’il symbolise dans son œuvre, le poète attire notre attention sur le fonctionnement des processus d’aliénation[1] et d’émancipation transgénérationnels.

Comme nous le verrons, avec sa version du mythe d’Œdipe, Sophocle éclaire le rôle de la fonction parentale, celle requise pour donner naissance au sujet chez l’enfant. Car en effet, c’est parce qu’il renaîtra en tant que sujet qu’Œdipe deviendra le garant de la prospérité, une sorte de père bienfaiteur pour Thésée et pour son royaume.

Partant d’une position symptomatique, frère de ses enfants, Œdipe finalement symbolisera l’idéal paternel, garant de la prospérité. Suivre son destin en tenant compte des questions de filiation et des héritages transgénérationnels permet d’appréhender plus globalement la complexité du mythe. Cette approche nous sensibilisera au défaut d’intégration de nos origines, aux symptômes engendrés par les lacunes symboliques parentales, transgénérationnelles et culturelles. Parce que Laïos est lui-même aliéné, il pervertit le message de l’oracle. Incapable d’interpréter la signification symbolique du message, il prend la parole de l’oracle au pied de la lettre. Ainsi, avant même de voir le jour, les dieux prédiraient à son fils un destin des plus tragiques, comme s’il en serait mal-aimé. Héritier des aliénations de Laïos, Œdipe devra renaître par lui-même pour s’en émanciper et advenir en tant que sujet. Avec un père infanticide et des dieux apparemment hostiles, pour Œdipe, survivre signifiera renaître.

Comprendre la signification symbolique et traditionnelle du destin d’Œdipe suppose de mieux cerner le travail d’auteur de Sophocle. Il s’agira notamment de montrer qu’en reprenant l’histoire d’Œdipe, Sophocle trouve une occasion d’appliquer certaines lois non écrites qu’il avait faites siennes. Fidèle aux anciennes sagesses, Sophocle nous les enseigne à la manière des grands tragédiens, philosophes avant l’heure, guides de la conscience collective, jouant ainsi le rôle d’intermédiaires entre les réalités visibles et invisibles. À l’aube de la nouvelle démocratie et en pleine transition historique du mythos au logos philosophique, Sophocle y va de son message quant au risque de perdre de vue la place du sujet que cultivaient les anciennes initiations."

 

[1] Voir le glossaire pour une définition du mot aliénation.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK